Les textes et vidéos... TIGRES ET DRAGONS

De Tokyo à Hong Kong en passant par Hollywood, voici un florilège d'articles et de textes parus principalement dans Karaté Bushido depuis 1987, mais également dans Arts & Combats ainsi que dans la série des 4 livres cultes Tigres et Dragons les arts martiaux au cinéma. Sans oublier quelques beaux entretiens avec Tatsuya Nakadaï, Steven Seagal, Jean-Claude Van Damme, Jeffrey Meek, King Hu, Sammo Hung, Yuen Woo Ping, Cheng Peipei, Wang Yu et Jackie Chan.



TIGRES ET DRAGONS, LES ARTS MARTIAUX AU CINEMA

En mars 2004, la chaîne MCM diffuse à l'occasion du Festival des Arts Martiaux de Bercy un documentaire de 52 minutes, produit par Marie-Claude Lui-Van-Sheng pour Ciné Horizon, réalisé par Linda Tahir, adapté des livres de Christophe Champclaux :

TIGRES ET DRAGONS, LES ARTS MARTIAUX AU CINEMA.
Vingt de recherche ont été nécessaires à l'écriture de la somme de près de 1200 pages de la série Tigres et Dragons, les arts martiaux au cinéma. Dans les salles de quartier des petites villes, dans les cinémas double programmes des capitales, en Europe aux Etats-Unis et sous les tropiques, dans les festivals, sur des supports VHS puis laserdiscs et enfin DVD, l'auteur a visionné des milliers d'heures de films pour écrire cette histoire couvrant plus de soixante ans de cinématographies asiatiques et occidentales, abordant aussi bien le chef d'œuvre incontesté que le nanar vilipendé. L'anecdote, le plaisir et la passion l'emportent souvent sur l'analyse, mais permettent de se faire un chemin dans cette jungle grouillante encore loin d'être totalement explorée. L'ensemble, richement illustré, est complété par des entretiens exclusifs avec les plus grandes stars du genre rencontrées par l'auteur : Jackie Chan, Wang Yu, Cheng Pei-pei, Sammo Hung, Tatsuta Nakadaï, Cynthia Rothrock, Jean-Claude Van Damme et Steven Seagal. Tigres et Dragons, 4 volumes, Guy Trédaniel éditeur.

http://www.editions-tredaniel.com/christophe-champclaux-auteur-103.html


Voici les 13 premières minutes du documentaire, par ailleurs présentées en supplément du DVD LE COMBAT SELON BRUCE LEE, édité avec le magazine KARATE BUSHIDO HORS SERIE BRUCE LEE de juin 2012.
The Bruce Lee name, image, likeness and all related indicia are intellectual property of Bruce Lee Enterprises, LLC




Bandes annonces des films de JIM KELLY

Contrôlé par deux policiers racistes qui veulent l'empêcher de prendre son avion pour Hong Kong, Williams se fait confisquer son passeport. Ni une, ni deux, il assomme les deux hommes et se rend à l'aéroport de Los Angeles dans leur voiture de fonction. C'est ainsi que les spectateurs de 1973 ont découvert une nouvelle star du cinéma d'action. Karatéka groovy, tennisman funky, acteur d'une élégance rare, au cours de sa brève carrière cinématographique, Jim Kelly fut l'une des icônes majeures de la Blaxploitation des années 1970. Le grand public se souvient de lui pour son rôle au côté de Bruce Lee dans Opération dragon, l'un des plus grands succès de l'histoire du cinéma. Mais les films d'action qu'il tourna pas la suite méritent largement d'être redécouvert par les amateurs du genre. Lire l'article complet sur:

http://www.jardinsdisis.org/JIM-KELLY-KARATEKA-ET-TENNISMAN.html




LA BRUTE, LE COLT ET LE KARATE (1974) - original US Trailer

Titre original: La dove non batte il sole, là où ne va pas le soleil. Si vous avez vu le film, vous savez de quoi il s'agit. Titre anglais, Blood Money. Titre d'exploitation aux USA: The Stranger and the Gunfighter. Titre espagnol: El kárate, el Colt y el impostor.

Coproduit par Carlo Ponti et Run Run Shaw, LA BRUTE, LE COLT ET LE KARATE est un excellent Western Spaghetti Kung fu signé par le maître Antonio Margheriti. Sans doute le seul cinéaste de la grande époque du cinéma populaire italien a avoir signé un chef-d'oeuvre dans la plupart des genres qu'il a abordé: Péplum (Fort Alésia), Gothique (Danse macabre), Western (Et le vent apporta la violence), Guerre (Héros d'apocalypse). Le personnage du pasteur, justifiant ses meurtres en citant préalablement l'ancien testament, fut l'une des deux sources de Quentin Tarantino pour celui de Jules (Samuel Jackson) dans PULP FICTION. L'autre étant le personnage de Woody Strode dans LA MALA ORDINA de Fernando di Leo. Comme cela arrive parfois, la musique de cette bande annonce américaine, le film fut distribué par Columbia, n'est pas la musique originale du film composée par Carlo Savina.

LA BRUTE, LE COLT ET LE KARATE a bénéficié d'une très belle édition DVD en France chez Seven Sept (VF et VO), avec une présentation de Julien Sévéon.

Critique complète dans mes livres TIGRES ET DRAGONS # 1 , pp 248 - 250 et TIGRES ET DRAGONS # 4, pp 41-42.




Yuen Woo Ping : entre ciel et terre

Yuen Woo-Ping était à Paris pour présenter DRUNKEN MASTER et IRON MONKEY dans le cadre du FESTIVAL PARIS CINEMA.
Notre journaliste Christophe Champclaux a pu l'interviewer.
Réalisateur, producteur, acteur, Yuen Woo-Ping est aussi le chorégraphe des films Drunken Master, Matrix, Tigre et Dragon, Kill Bill, Crazy Kung Fu, Danny the dog et Il était une fois en Chine !
Dans le magazine Karaté Bushido, trouvez dès octobre les confidences de ce monument du film d'Arts Martiaux.




Impressions des spectateurs lors de l'avant-première du film "THE GRANDMASTER"

Le dernier film de Wong Kar Wai intitulé "THE GRANDMASTER" sortira dans les salles le 17 avril 2013.

Hier soir, le film a été présenté à de nombreuses personnalités des Arts Martiaux lors d'une avant-première privée sur les champs-elysées. Voici leurs réactions.

Résumé du film :
Chine, 1936. Ip Man (Tony Leung), maître légendaire de Wing Chun (un des divers styles de kung-fu) et futur mentor de Bruce Lee, mène une vie prospère à Foshan où il partage son temps entre sa famille et les arts-martiaux. C'est à ce moment que le Grand maître Baosen, à la tête de l'Ordre des Arts Martiaux Chinois, cherche son successeur. Pour sa cérémonie d'adieux, il se rend à Foshan, avec sa fille Gong Er (Zhang Ziyi), elle-même maître du style Ba Gua et la seule à connaître la figure mortelle des 64 mains. Lors de cette cérémonie, Ip Man affronte les grands maîtres du Sud et fait alors la connaissance de Gong Er en qui il trouve son égal. Très vite, l'admiration laisse place au désir et dévoile une histoire d'amour impossible. Peu de temps après, le Grand maître Baosen est assassiné par l'un de ses disciples, puis, entre 1937 et 1945, l'occupation japonaise plonge le pays dans le chaos. Divisions et complots naissent alors au sein des différentes écoles d'arts martiaux, poussant Ip Man et Gong Er à prendre des décisions qui changeront leur vie à jamais...